F.A.Q.

 

A propos du site web

 

• Comment vous signaler une coquille, un problème ou faire une remarque ?

Vous pouvez nous envoyer un courriel à webmaster@troisieme-lune.net.

 

A propos de la maison d’édition

 

• Vos numéros de téléphone et fax sont bizarres…

Les numéros de téléphone et fax de la maison d’édition sont des numéros de fixe français (+33) délocalisés (09). Ils se comportent de la même manière qu’un 01, 02, 03, 04 ou 05 à ceci près qu’ils sont toujours considérés comme locaux (par exemple un numéro 01xxx appelant un autre 01xxx). Si vous avez les appels vers les fixes gratuits, vous ne payerez rien en appelant dessus…

• troisième lune embauche-t-elle ?

Aucun poste n’est à pourvoir en interne, par contre nous recherchons des indépendants pour les travaux de correction, de mise en page et d’illustration de nos ouvrages. Nous ne recherchons pas de stagiaires pour le moment…

• troisième lune publie-t-elle des romans jeunesse, des livres pour enfant ?

Non, notre ligne éditoriale se destine à un public adulte.

• Puis je vous envoyer un texte, un extrait pour avoir votre avis ?

Bien que conscient de l’importance d’un tel retour, nous ne pouvons nous
permettre un tel effort. Envoyez nous votre texte si vous le pensez terminé et
qu’il correspond à notre ligne éditoriale.

• Mais alors, comment améliorer mon écriture ?!

Il existe de nombreux ateliers d’écriture, forums littéraires et fanzines sur le net auprès desquels demander conseil et s’entraîner. La lecture de cet article de Yves Meynard vous sera aussi très utile. Si vous en avez les moyens, vous pouvais faire lire vos manuscrit à un conseillé littéraire qui saura vous guidé dans votre apprentissage de l’écrit. Voyez aussi les articles de Matthieu sur le blog de Lecture Critique

 

A propos de la revue saisonnière…

 

• Combien de textes puis-je vous soumettre ?

L’idéal est de n’envoyer qu’un seul texte à la fois, surtout si vous écrivez de longues nouvelles. D’une part parce qu’un seul de vos textes sera publié dans un même numéro, et qu’un même auteur ne sera pas publié dans deux numéros successifs. Ensuite si vous envoyez trop de textes d’un coup, il y a un risque que plusieurs de ces textes soient lus consécutivement, et probablement en fin de sélection, ce qui, la fatigue aidant, peut pénaliser un de vos textes juste parce que le précédent n’a pas plu…

• Est-il possible de proposer des textes déjà précédemment publiés ?

Vous pouvez effectivement proposer un texte déjà publié, à condition d’être en mesure de signer le contrat d’édition qui demande une exclusivité de 3 ans pour la francophonie. Dans les faits cela revient à une cessation d’exploitation de la part des précédents éditeurs ; et dans le cas d’un site web, il faudra donc demander le retrait du texte pendant les 3 années d’exclusivité.

• Les auteurs participant à la revue sont-ils rémunérés ?

Tout à fait. Un contrat d’édition sera établi et la rémunération se fera en droits d’auteur au prorata du signage. Les auteurs publiés recevront en outre deux exemplaires du numéro auquel ils participent.

• Quelle taille de texte recherchez vous pour votre revue ?

Un minimum de 5000 signes (espaces compris) est demandé. Pas vraiment de limite maximum mais si votre texte fait 150 000 signes il devra être à la hauteur de la place qu’il occupe…

• Quels-en sont les thèmes de prédilection ?

Il s’agit d’une revue athématique. Si vous êtes auteur et que vous avez besoin d’une amorce pour démarrer, je vous propose d’utiliser la citation aléatoire si dessous. Mais n’oubliez pas la ligne éditoriale !